Diriger avec Amour!

Diriger avec Amour

Ecrit par:

Nerlande P. Augustin

Photographié par:

Ludwig Borgella Photography


Les femmes professionnelles sont conditionnées à être une dimension ; Il faut être fidèle à tous les différents aspects de vous-même et apporter tout votre être à la table, le côté sérieux, professionnel, et amusant de vous-même est aussi important.


"Je suis une femme aux multiples passions" - Dr Fabienne Doucet

Née en Espagne et élevée en Haïti par une grand-tante et un oncle, le Dr Fabienne Doucet a émigré aux États-Unis à l'âge de dix (10) ans mais a continué à passer ses étés en Haïti. Le Dr Doucet est allé au collège pour étudier la biologie, avec l'intention de devenir pédiatre. Cependant, lors de son premier semestre à l'université, elle a conclu que la science n'était pas pour elle et s'est désintéressée du domaine médical. Cependant, la Dr Doucet s'est rendu compte que s'engager auprès des enfants et de leur famille était sa passion. Elle a découvert que le développement de l'enfant était le meilleur domaine pour mener cette voie à travers la recherche.


Le parcours de la Dr Doucet en tant qu'éducatrice a commencé il y a plus de 20 ans alors qu'elle était à l'école supérieure en enseignant des cours de premier cycle. À l'âge de 19 ans, au cours de sa deuxième année à l'université et en tant qu'assistante de recherche, il est devenu clair qu'être professeur était le meilleur cheminement de carrière pour elle, et elle a pris les mesures nécessaires pour le poursuivre. Elle s'est inscrite à l'Université du Messie, mais cette institution n'offrait pas tous les cours requis dans ce domaine. Par conséquent, elle et son doyen ont élaboré un plan d'action pour créer le programme de premier cycle parfait pour elle. En conséquence, elle a pu s'associer à l'Université Temple pour les cours que le Messie n'a pas proposés pour terminer son diplôme.


"Les choses que vous connaissez le mieux sont parfois celles que vous connaissez le moins."


Elle a étudié de jeunes enfants noirs et leurs familles dans des études supérieures à l'Université de Caroline du Nord à Greensboro. En tant que boursière postdoctorale à la Harvard Graduate School of Education, elle a collaboré à une étude de cinq ans sur les enfants immigrants d'Haïti, de la République dominicaine, de Chine, d'Amérique centrale et du Mexique. Ils ont étudié les expériences de ces jeunes nouveaux arrivants et de leurs familles avec les écoles américaines.


En tant que femme haïtienne américaine dans l'éducation, elle a fait face à de nombreuses adversités. Les aspects les plus difficiles étaient le manque de croyance, la sous-estimation et le scepticisme d'elle-même et des autres, y compris les professeurs, et le dépassement d'un sentiment d'infériorité. La Dr Doucet a crédité les paroles de sagesse et de confiance de sa mère pour avoir surmonté ces moments d'insécurité et de difficultés et surmonté ces défis. De plus, Dr Doucet s'est inspirée du soutien de sa famille et du désir de les rendre fiers. Elle voulait ouvrir la voie aux petites filles haïtiennes comme elle, alors âgée de dix ans. Alors, elle a continué.


Actuellement professeur agrégé de petite enfance et d'éducation urbaine à NYU au Département d'enseignement et d'apprentissage, la Dr Doucet est également directeur exécutif du NYU Metropolitan Center for Research on Equity and the Transformation of Schools. Elle est la première femme à diriger ce centre et la première femme noire à diriger un centre de recherche à la NYU Steinhardt School of Culture, Education, and Human Development.


"J'adore enseigner et apprendre aux côtés de mes élèves", confirme-t-elle.


« Il faut être coachable et enseignable », conseille la Dr Doucet à ceux qui viennent après elle ou qui sont intéressés à chercher du mentorat.

« Le mentorat fait battre mon cœur; c'est ce que je veux faire. Elle est au centre de tout ce que je fais, professionnellement et personnellement. J'ai eu la chance d'avoir de nombreux mentors qui m'ont guidé tout au long de ma propre vie, et c'est un honneur de payer cela en soutenant les carrières et les efforts de mes étudiants et autres mentorés ».

Elle a ajouté qu'il est bon de savoir qui vous êtes et où vous voulez être, mais il est également important d'écouter et de recevoir la sagesse de ceux qui vous entourent. En tant qu'étudiant de la vie même; l'esprit d'ouverture est de rigueur.


La Dr Doucet trouve son mantra de vie dans une chanson chantée par ses enfants dans la chorale de l'église : Lead with Love de Melanie Demore, qui se lit comme suit : « Tu dois mettre un pied devant l'autre et diriger avec amour. Il incarne le type de leader que la Dr Doucet croit être et aspire à être. Elle croit que dans un monde plein d'incertitude, de haine et de difficultés, il est essentiel de laisser l'amour être la racine et le noyau de tout et d'être assez courageux pour défendez farouchement les personnes vulnérables et soyez la lumière pour ceux qui se trouvent dans les coins sombres.


« Nous sommes tous ici pour une raison ; nous avons tous une mission; nous sommes tous ici pour avoir un impact sur ce monde dans une certaine sphère.


La Dr Doucet a ouvert la voie là où il n'y avait pas de chemin. En tant que leader, elle s'est sentie obligée de donner une voix aux sans-voix, et son amour pour le mentorat, l'apprentissage et l'enseignement de ses élèves est la raison pour laquelle elle est une Fanm Potomitan.


Restez connecté avec Dr Fabienne Doucet sur Twitter, FB & IG : @bailabomba.


Regardez l'entrevue vidéo du Dr Fabienne Doucet

Suivez @Fanm_Potomitan pour en savoir plus sur les femmes FPM



9 views0 comments

Recent Posts

See All