L’espoir de demain

Updated: Oct 30



Karm-Syndia Augustin est une cinéaste haïtienne, entrepreneure, professeure de danse, passionnée et amoureuse des arts. « J'aime tout ce qui touche à l'art », déclare-t-elle. Karm-Syndia est à la tête d'une organisation à but non lucratif " Espwa Demen" , et leur mission consiste à "créer un chemin, pour un avenir prometteur à l'égard des enfants . L'organisation se concentre en effet à donner de l'aide aux enfants (d'une petite ville dans le sud d'Haïti), afin de leur permettre d'avoir accès à un lendemain qui chante , plus brillant, plus avantageux . Karm-Syndia a la conviction que la situation des enfants doit être prise en charge, car ils sont l'espoir d'Haïti. Il leur faut du soutien , de l'accompagnement dans leur enfance,et aussi les outiller afin qu'ils deviennent des citoyens honorables et prêts à faire face à la société dans ses diverses exigences.


Espwa Demen est devenue une entité juridique à but non lucratif en 2021 ; bien qu'encore à ses balbutiements, l'organisation a déjà eu un impact majeur sur la vie des enfants en Haïti, au cours de ces deux dernières années. Le siège social de l'organisation est dans le Massachusetts, par ailleurs , les membres du conseil administratif vivent dans diverses régions des États-Unis et d'Haïti. Ils travaillent tous d'arrache-pied et de concert , afin d'accomplir leur mission.

Espwa Demen offre aux enfants le soutien nécessaire , dont le principal objectif est l'accessibilité à un avenir prospère, accompagné de moins d'obstacles. La création de meilleures opportunités est le point clé dans la vision de l'organisme , en exposant ces jeunes à un environnement sain , qui leur donneront l'occasion de se développer adéquatement au niveau éducationnel et émotionnel. Le but est de mettre à leur disposition des ressources extérieures qui aboutiront à des cheminements de carrière. L'entité propose différents programmes pour favoriser une bonne croissance chez les enfants et normaliser leur vie dans le sud du pays. Ils ont un programme de camp d'été et une fête de Noël qui vise à enseigner, socialiser et célébrer, et valoriser ces futurs citoyens à la fin de l'année.

– « Donner aux enfants la normalité est important. » –


Avec l'instabilité du pays et la pandémie, les enfants ont souffert d'un manque de développement adapté, en rapport avec un support psychologique, la socialisation qui fait partie des valeurs permettant à l'enfant de développer son estime de soi, et aussi dans la sphère de l'éducation. Alors qu'il est important que ces enfants vivent dans la normalité, ceci dit se développer selon leur âge et leur capacité, non pas selon la condition du pays. Le soutien, l'accompagnement, l'encouragement sont les principales valeurs d'Espwa Demen, l'intervention tire donc sa source dans ses approches.


Travailler en Haïti a ses défis, mais l'amour de Karm-Syndia pour son pays et son peuple la maintient, et la garde motivée malgré les difficultés. Le plus grand défi rencontré à date est dans l'expédition des marchandises envoyées en Haïti. Il a fallu quatre (4) longs mois avant que la livraison arrive à destination. Comme conséquence, cela a provoqué l'annulation du programme de camps d'été en 2021.


L'aide est là mais ne peut pas aller là où elle doit aller. Nous devons donc travailler dix (10) fois plus fort pour faire une toute petite différence », a déclaré Karm-Syndia.


L'objectif à long terme de l'organisation est d'éduquer les enfants, en leur fournissant les outils importants, pour devenir des adultes autonomes, responsables et confiants . Karl-Syndia croit fermement que travailler avec des enfants est la clé essentielle pour bâtir une meilleure Haïti. En prenant soin de la racine, il y a davantage de possibilités de développer une nouvelle forme de mentalité, axée sur le leadership et l'autonomie.


– « Une seule personne peut changer Haïti et ses Haïtiens américains. « nou gen san dessaline nan kap bouyi nan veine nou » –



Karm-Syndia montre également son amour et son soutien pour la culture haïtienne à travers l'art de la danse. Elle est la fière propriétaire de deux (2) studios de danse dans le Massachusetts: les studios de danse Karm-Syndia (studios de danse KS), elle redonne à la communauté par le biais de la danse. Les danseurs interprètent du folklore haïtien dans les garderies pour adultes haïtiennes de leurs communautés, et ont eu l'honneur de se produire dans les jardins TD en 2019. Ils ont choisi la musique et les artistes haïtiens.


Karm-Syndia a de beaux projets en cours. Ne manquez pas la sortie prochaine de son film - Un cœur à la demande - un film mettant l'accent sur la présentation des Haïtiens sous un jour différent et plus positif.


Karm Syndia veut vous laisser, les lecteurs, avec ceci :


“D'abord, connais-toi toi-même; tes forces et tes limites . Personne ne peut vous enlever cela quand vous savez qui vous êtes . Deuxièmement, croyez en vous, en vos capacités et vous serez surpris de tout ce que vous pouvez accomplir. Troisièmement, aimez les autres, et si vous aimez les autres, vous apprendrez à les accepter et à les pardonner.”


L'amour de Karm-Syndia pour Haïti, sa passion et son dévouement pour la croissance des enfants, et sa redevance pour la culture haïtienne font d'elle une FanmPotoMitan.



https://www.ksntertainment.com/


https://www.linkedin.com/in/karmsyndia


Espwa Demen !

(L’espoir de demain)

Écrit par:

Nerlande P. Augustin


Traduit par : Bijoux Abellard & Vanessa François


Interviewé par:

Bijoux Augustin, Kathia JB Pierre & Nerlande P. Augustin


Photographié par: SnapRobePhotography




22 views0 comments

Recent Posts

See All